12 stratégies pour se motiver à étudier

12 stratégies pour se motiver à étudier

12 stratégies pour se motiver à étudier

La plupart des bons élèves ne sont pas nés bons apprenants. Oui, la personnalité individuelle joue un rôle important dans la volonté d’apprendre d’un enfant et dans sa disposition générale à l’égard de la scolarité et de l’éducation. Néanmoins, la plupart des enfants qui apprennent bien ont dû, à un moment donné, devenir de bons apprenants. Plus important encore, tout élève, qui possède les aptitudes nécessaires et reçoit la bonne motivation, peut devenir un bon apprenant.
L’une des plus grandes erreurs que les enseignants et les parents peuvent obtenir lorsqu’il s’agit de former des élèves et des enfants qui apprennent bien est de limiter l’apprentissage à la salle de classe. L’école sera probablement la principale source d’enseignement, mais le développement intellectuel, social et scolaire doit se faire en dehors des murs de l’école, si vous voulez renforcer le désir et la capacité d’apprentissage d’un enfant.
Voici des conseils et des stratégies éprouvés qui motiveront votre enfant à apprendre. Appliquez-les correctement, et vous verrez votre enfant ou étudiant découvrir le plaisir d’apprendre.  Voici quelques conseils de motivation pour l’étude. Appliquez ces 12 stratégies éprouvées pour motiver à étudier sur vos enfants et voyez de vrais résultats en quelques jours seulement.

1.Développer une atmosphère de lecture

Certains diront que la lecture est la clé de la réussite dans la vie. Nous dirions très certainement qu’au minimum, le texte est la clé de la réussite dans l’apprentissage. Les enfants qui développent un amour de la lecture, développent une passion pour l’apprentissage. Les enfants qui luttent contre la lecture, luttent contre la connaissance.
Non seulement la lecture aide les enfants à développer un vocabulaire beaucoup plus riche, mais elle aide également leur cerveau à apprendre comment traiter les concepts et la communication formelle. Et les compétences acquises par la lecture vont bien au-delà de l’amélioration des performances dans les cours de langue. Les élèves qui lisent bien ont une meilleure capacité d’apprentissage dans toutes les matières, y compris les matières techniques comme les mathématiques et les sciences.
Aidez votre enfant à développer ses compétences en lecture et son amour de la lecture en remplissant son univers de lecture. Lisez fréquemment à votre enfant. Faites-lui lire à haute voix. Créez un temps de lecture en famille où chacun se concentre sur la compréhension pendant 20 minutes par jour. Par votre exemple de lecture et en remplissant votre classe et votre maison de matériel de lecture (romans, affiches, journaux, magazines, etc.), vous créerez une atmosphère de texte qui démontrera à votre enfant (ou à vos élèves) à quel point la lecture est essentielle.
L’une des clés du développement de bons lecteurs est d’obtenir une lecture amusante, et non frustrante. Si un enfant décide que la lecture est ennuyeuse ou frustrante, il ne voudra pas lire, et sa capacité d’apprentissage sera diminuée. Laissez les enfants choisir leurs livres à lire, aidez-les à comprendre et créez des activités qui leur permettent d’obtenir une lecture amusante.

2. Mettez votre enfant dans le siège du conducteur autant que possible

En matière d’éducation, certains enfants ne connaissent que le contrôle, le contrôle et le contrôle. Lorsqu’un enfant a le sentiment d’être contrôlé ou de ne pas avoir le contrôle de ses connaissances, il renonce souvent à apprendre. Il est important de guider les enfants dans le processus d’apprentissage, mais il est tout aussi essentiel de leur permettre de contrôler leur propre expérience d’apprentissage. Que ce soit à la maison ou en classe, donnez aux enfants la possibilité d’intervenir directement dans leurs choix d’apprentissage. Un excellent moyen de le faire est de donner des options aux enfants. Par exemple, lorsque vous leur confiez un projet d’écriture, permettez-leur de choisir le sujet sur lequel ils vont écrire.
Nous recommandons également de permettre aux enfants de choisir leurs activités extrascolaires. Plus vous êtes en mesure d’offrir à l’enfant de contrôle et de contribution concernant son environnement, ses événements et son style d’apprentissage, plus il sera engagé et motivé pour apprendre.

3. Encouragez une communication ouverte et sincère

Encouragez votre enfant ou étudiant à exprimer son opinion sur ce qui se passe dans son éducation. Créez une atmosphère ouverte où il se sent à l’aise pour exprimer ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas ou ce qui le préoccupe. Lorsqu’il vous fait part de son opinion, obtenez la confirmation de ses sentiments, même si vous n’êtes pas d’accord. Lorsque les enfants ont l’impression que leur opinion ne compte pas ou qu’ils sont bloqués, ils risquent de se désengager du processus d’apprentissage. Les bons apprenants savent que leur opinion compte et sont rassurés de pouvoir parler ouvertement de leur expérience éducative sans être jugés, rabaissés, découragés ou ignorés.

4. Concentrez-vous sur les intérêts de votre enfant

Lorsque l’apprentissage engage les enfants dans des domaines et des sujets qui les intéressent, l’apprentissage devient amusant, et les enfants s’engagent dans l’apprentissage. Si vous voulez aider votre enfant à devenir un bon apprenant, encouragez-le à explorer des sujets et des thèmes qui le fascinent. S’il aime les dinosaures, aidez-le à trouver des livres et des histoires captivantes et intéressantes sur les dinosaures. Mettez-le ensuite au défi d’identifier ses cinq dinosaures préférés et d’expliquer pourquoi il a choisi chacun d’eux.

5. Introduire et encourager différents types de styles d’apprentissage

Chaque enfant a des préférences d’apprentissage et des techniques qui conviennent le mieux à sa façon d’apprendre. Certains enfants ont un style d’apprentissage dominant, tandis que d’autres préfèrent apprendre en utilisant une combinaison de styles d’apprentissage. Il n’y a pas nécessairement un bon ou un mauvais style d’apprentissage, ou une combinaison de styles d’apprentissage. Cependant, en aidant votre enfant à découvrir ses styles d’apprentissage préférés, vous pouvez utiliser des techniques qui amélioreront son rythme et la qualité de son apprentissage.
Il existe sept styles d’apprentissage de base : Visuel, auditif, verbal, physique, logique (mathématique), social et solitaire. Par exemple, les enfants qui apprennent visuellement apprennent mieux en voyant comment les choses fonctionnent. Inversement, les enfants qui apprennent par l’audition apprennent mieux en écoutant les explications. Pour les jeunes enfants, il est bénéfique d’explorer et d’utiliser différents types de styles d’apprentissage.

6. Partagez votre enthousiasme pour l’apprentissage

L’enthousiasme déteint, surtout lorsqu’il s’agit d’apprendre de nouvelles choses. Si votre enfant ou étudiant voit que vous êtes sincèrement enthousiaste à l’idée d’apprendre, il est probable qu’il se passionnera pour l’éducation. Qu’il s’agisse d’histoire, de sciences, de lecture, d’écriture ou même de mathématiques, aidez-le à voir que l’apprentissage est un voyage de découvertes passionnantes. Saisissez toutes les occasions de découvrir de nouvelles informations avec lui, sans pour autant vous montrer excessif ou dominateur. Lorsque votre enfant verra la joie et l’excitation que l’apprentissage apporte à votre vie, il commencera à partager votre enthousiasme pour l’apprentissage de nouvelles choses.

7. Obtenir un apprentissage amusant grâce à l’éducation par le jeu

La connaissance par le jeu n’est pas un concept nouveau. Il existe depuis longtemps. L’apprentissage par le jeu peut être très avantageux pour de nombreuses raisons. L’utilisation de jeux comme outil éducatif permet non seulement d’approfondir l’apprentissage et de développer des compétences non cognitives, mais aussi de motiver les enfants à vouloir apprendre. Lorsqu’un enfant participe activement à un jeu, son esprit éprouve le plaisir d’apprendre un nouveau système. Cela est vrai, que le jeu soit considéré comme “divertissant” (par exemple, un jeu vidéo) ou “sérieux” (par exemple, un simulateur militaire). Les jeux divertissants présentent l’avantage supplémentaire de motiver les enfants à s’engager dans le processus d’apprentissage et à vouloir en apprendre davantage.

L’apprentissage par le jeu est également une motivation convaincante pour l’apprentissage en équipe – ce qui peut être particulièrement bénéfique pour les enfants dans une salle de classe. Les élèves font généralement plus d’efforts dans les jeux que dans les cours. Les jeux sont plus attrayants. Il y a aussi un aspect compétitif dans les jeux. Les élèves essaient de rivaliser ou de gagner, en leur nom ou au nom de leur équipe. Ils peuvent s’efforcer d’atteindre un niveau supérieur pour gagner plus de points pour leur organisation ou parce qu’ils veulent avoir la possibilité de jouer.
L’apprentissage par le jeu est un excellent moyen pour les parents et les enseignants d’introduire de nouvelles idées, de la grammaire, des concepts et des connaissances d’une manière qui motive les enfants à apprendre.

Partager, c'est aimer!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin

8. Concentrez-vous sur ce qu’il apprend, et non sur ses résultats.

Au lieu de demander à votre enfant comment il a réussi son test de mathématiques dès qu’il rentre de l’école, demandez-lui de vous enseigner ce qu’il a appris en mathématiques aujourd’hui. Concentrez-vous sur ce que votre enfant apprend, et non sur ses résultats. Bien que les performances soient remarquables, le fait de se concentrer sur son expérience d’apprentissage fera comprendre à votre enfant que l’apprentissage réel est plus important que les notes des tests. Les résultats ne sont pas la chose la plus importante. Vous vous préoccupez davantage de lui que de ses performances et, en vous concentrant sur son expérience d’apprentissage ce jour-là, vous lui donnerez l’occasion d’exprimer sa leçon avec ses propres mots et de consolider ce qu’il a appris.

9. Aidez votre enfant à rester organisé

En aidant votre enfant à organiser ses papiers, ses livres et ses devoirs, vous l’aiderez grandement à se sentir motivé pour apprendre. La désorganisation est typique des jeunes enfants d’âge scolaire, mais elle peut aussi conduire à un sentiment d’accablement. Les enfants débordés passent plus de temps et d’efforts à être frustrés et inquiets qu’à apprendre. Soyez patient, mais cohérent en aidant votre enfant à organiser ses fournitures scolaires et ses devoirs. Cela l’aidera à se sentir en contrôle, moins accablé et plus motivé pour apprendre.

10. Reconnaître et célébrer les réalisations

Aussi petites soient-elles, il est essentiel de reconnaître et de célébrer les réalisations de votre enfant. Cela est particulièrement important pour les enfants d’âge élémentaire qui ont besoin d’un renforcement positif constant pour rester motivés à apprendre et à se dépasser. Nous ne suggérons pas que vous fassiez l’éloge de la médiocrité, mais que vous offriez de la reconnaissance et que vous célébriez les réalisations de votre enfant. La fin d’un projet problématique mérite une gâterie spéciale ; la réussite d’un test de mathématiques peut justifier une sortie pour acheter une crème glacée. Utilisez toujours le renforcement positif comme outil pour motiver l’apprentissage avec votre enfant.

11. Se concentrer sur les points forts

Il peut être difficile de se concentrer sur les points forts lorsque votre enfant éprouve tant de difficultés sur le plan scolaire. Néanmoins, il est essentiel de se concentrer sur les points forts de votre enfant pour assurer son développement et ses progrès émotionnels et scolaires. Se concentrer sur les points forts de votre enfant est une autre forme de renforcement positif qui le motivera à continuer à apprendre. À l’inverse, se concentrer sur les faiblesses de votre enfant ne fait rien d’autre que de provoquer le découragement, la détresse et un manque de désir d’apprendre. Jean a échoué à son test de mathématiques ? Dans ce cas, en plus de lui donner un coup de pouce en mathématiques, obtenez-lui des félicitations pour ses résultats en sciences.

12. Obtenir que chaque jour soit un jour d’apprentissage

Faire de chaque jour un jour d’apprentissage peut sembler un peu excessif, mais ce n’est pas le cas si vous vous y prenez de la bonne façon. Dans la mesure du possible, encouragez votre enfant à explorer le monde qui l’entoure, à poser des questions et à obtenir des liens. Aidez-le à catégoriser, à classer et à réfléchir de manière critique à ce qu’il voit et vit. Faire de chaque jour une journée d’apprentissage aidera votre enfant à développer la motivation interne nécessaire pour apprendre en classe, à la maison ou ailleurs. Réservez un professeur particulier comme remède supplémentaire et voyez votre enfant développer de nouvelles habitudes et compétences.

Partager, c'est aimer!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire